Construction en hauteur: les echafaudages contre les bambous de Chine en afrique

Les Bambous de Chine: echafauds utilisés en Afrique de l'Ouest

Métal ou bambou de chine pour vos échafaudages ?
L’immobilier est un secteur en pleine croissance sur le continent africain, notamment dans la zone densément peuplée de l’Afrique de l’Ouest. De plus, du fait d’une croissance démographique encore soutenue, la demande en bien immobilier ne cessera de s’accroitre dans les 50 prochaines années.
Toutes ces constructions, qu’il s’agisse d’un immeuble ou de maisons individuelles, nécessitent des échafaudages. Plusieurs types déchafaudages sont disponibles sur le marché.

Les échafaudages métalliques, une valeur sûre
Ces échafaudages peuvent être en acier ou en aluminium. Pourvus de caractéristiques différentes, ces matériaux présentent quand même quelques similarités. Ce type d’échafaudage est doté d’une robustesse à toute épreuve, d’une stabilité incomparable permettant une continuité des travaux ainsi que d’une résistance excellente au temps. L’aluminium est beaucoup plus utilisé que l’acier du fait de sa légèreté.

Cependant, l’acier est utilisé sur de nombreuses pièces des échafaudages en aluminium. En raison de ces propriétés de conducteur électrique, l’acier sera écarté d’un projet présentant des risques d’électrisation.


Le bambou, un matériau beaucoup utilisé
L’utilisation du bambou de chine dans la construction est une tradition chinoise. C’est donc un matériau relativement nouveau dans le monde. La rapide montée en popularité du bambou n’est pas fortuite, car il présente de nombreux avantages, notamment pour les marchés africains. Le bambou est l’un des matériaux naturels les plus robustes.
Bien traité, une tige de bambou peut se conserver jusqu’à une dizaine d’années. Sa légèreté n’a d’égale en matière d’échafaudage que sa souplesse, lui permettant de subir sans heurts un cyclone. Mais le bambou est aussi très stable. Enfin, pour les pays africains, le bambou est particulièrement résistant à un fort taux d’humidité.On s'en sert surtout pour couler les dalles pour les maisons duplex et maisons en etages.

Différents matériaux pour différents besoins
Les échafaudages peuvent être en fibre de verre, en métal ou en bambou. Les deux dernières catégories sont les plus intéressantes surtout pour le marché ouest-africain. Le métal est généralement priorisé sur des chantiers d’envergures dont la durée est fixée dès le début.

La précision des échafaudages métalliques permet une plus grande sécurité et un accident est moins probable.il en est de même pour les étais maçon. La location des échafaudages métalliques ou des étais maçon est cependant hors de portée d’un ménage moyen. L’achat de bambous est par contre beaucoup plus abordable. Le bambou est donc plébiscité pour les projets individuels.

 
Les particuliers apprécient notamment la souplesse du bambou de Chine en plus de la possibilité d’une réutilisation dans le cadre d’un projet réalisé par tranche de travaux sur plusieurs années.
Il faut ajouter que la tige de bambou s'achéte, par contre une tige d'échafaudage métallique ou un étai maçon se loue.

Tarifications locales
Les bambous de chine ne se louent mais s'achètent.Ainsi donc, le prix d'une tige de bambou de 3 mètres à 4 mètres varie de 300 fcfa ou Xof à 400 fcfa ou Xof en fonction de la qualité de la tige de bambous.
 La location d'une tige d'échafaudage metallique varie de 1200 fcfa ou Xof par jour à 1100 fcfa ou Xof par jour l'unité, frais de surveillance et pénalités inclus.Quant à une tige d'étai de bâtiment la location varie de 250 fcfa à 200 fcfa par jour.
Pour l'achat des tiges de bambous en grande quantité vous pouvez appeler le numéro suivant:
M. Kouadio Germain Cel: (+225) 07 04 02 85 et 02 01 13 07.



Comments