Les types de portes utilisés en Afrique de l'Ouest

Les types de portes utilisés en Afrique de l'Ouest

La porte en bois, un choix esthétique
Très présente en Afrique, la porte en bois obéit à la fois à un idéal esthétique et un impératif économique. Celle-ci possède solidité et cachet, et se marie à merveille avec tous les types d’habitation. Son coût est moins élevé que celui d’une porte en métal, ce qui explique son importante présence dans un pays comme la Côte-d’Ivoire.

     Les portes en bois sculptées font également partie de la culture traditionnelle en Afrique de l’Ouest. On trouve encore de magnifiques portes en bois pour des cases ou des greniers, dans les cultures baoulé et sénoufo dans le sud-est et le nord de la Côte-d’Ivoire, lobi au Burkina Faso et dogon au Mali.


La porte en métal, un gage de sécurité
La porte en métal est également présente sur le sol africain. Elle offre des garanties plus importantes sur le plan de la sécurité. On la retrouve dans les établissements publics comme les écoles, les collèges et les hôpitaux, mais aussi privés, à usage commercial notamment, pour des bureaux, des magasins ou des supermarchés.

    Les portes en métal relèvent d’une utilisation essentiellement urbaine. En s’enfonçant au nord dans les terres, vers des pays comme le Burkina Faso et le Mali, on remarque une recrudescence du métal au détriment du bois pour la fabrication de portes. Cette orientation est due à une certaine raréfaction du bois de construction dans ces zones, qui oblige à se tourner vers des modèles tout en métal.

Portes en métal et en bois : l’exemple de la Côte-d’Ivoire
On pourra terminer ce tour d’horizon par une étude de cas concernant la situation de la Côte-d’Ivoire. Le pays a la particularité d’offrir une utilisation partagée du bois et du métal dans la construction des portes. On peut estimer que la proportion des portes de maisons individuelles dans le pays se situe à environ 70 % en bois et 30 % en métal.

     Il y a une forte imprégnation de l’esthétique traditionnelle privilégiant la porte en bois, mais également une implantation des portes en métal qui trahit une adaptation nécessaire aux contraintes écologiques. Plus l’on s’éloigne des côtes, plus le bois se fait rare : c’est donc logiquement que les portes métalliques se retrouvent en majorité au nord du pays.


Comments