Un immeuble qui s'écroule comment est-ce possible ?

Un immeuble qui s'écroule comment est-ce possible ?

Un immeuble qui s'écroule d'elle-même signifie qu'elle a été mal construite. Un immeuble qui s'écroule suppose que les fondations ne sont pas solides et que les poteaux en béton servant de piliers au bâtiment son mal dosés.Pas besoin d'être un expert pour le savoir.

Qu'est-ce qui peut expliquer tout cela ? Les causes d'une telle explication peuvent remontés loin si vous connaissez bien le système de fonctionnement des milieux des constructions individuelles en Côte d'Ivoire.
Ce serait malhonnête de vouloir s'en prendre à un seul groupe.

C'est les efforts conjugués de différents négligences qui sont à la base de ce phénomène.Et comble de l'ironie, certains propriétaires sont à la base de ces drames: dans les conditions CNTP (Condition Normale de Température et de Pression) 30 millions ne construis pas un immeuble.On assiste alors "à petit argent, petit travail".Qui paye les pots cassés ? Les locataires.

 Les Briques Commerciales.
 Aviez vous déjà assistez à la confection des briques ou des agglos commerciales à Abidjan ? Pour la majeur partie d'entre vous non, voir impossible.
 Les briques en questions sont des briques qui sont conçus pour être vendus voilà pourquoi elles portent le nom de briques commerciales.
 Ici l'objectif du confectionneur de briques, c'est comment amasser le maximum de blé avec peu d'element de base.
 Habituellement il y a un dosage à respecter, un sac de ciment de 50 kilogrammes pour une certaine quantité de briques ou agglos. Par mesure de prudence nous ne citerons pas de chiffres.
 Avec les marchand de briques, un sac de ciment de 50 kilogrammes peut confectionner plus de briques qu'ils n'en faut. Scientifiquement cela est impossible car au dela d'un dosage non respecté la brique issue d'un tel moulage ne tiendrait pas debout après séchage ou s'effriterait lors du ramassage.

 Techniquement, c'est possible car les confectionneurs, ont au fil du temps acquis de l'expérience et ont compris qu'en aspergeant regulièrement des briques ou agglos nouvellement conçu ils augmentaient les chances d'agglutinations des limons et du ciment, ce qui donnait au séchage un semblant de solidité.


 Les briques issues d'une telle fabrication sont en générale fragile et soulevés sous certains angles, ils peuvent se briser.Les confectionneurs de ces brisues ou agglos en sont bien conscients, et c'est ce qui explique qu'ils saissisent les briques des deux mains lors du dechargement sur chantier.
 Construire une maison avec de tel brique, n'est pas du tout conseiller et pourtant c'est ce qui se passe.
 Ces briques sont tolérés pour des maisons basses.Malheureusement certains propriétaires les utlisent pour construire leur immeuble.
 Attention cependant, n'allons pas criez à la chasse aux vendeurs de briques !!! ils ne sont pas les seuls.
 
 Etes vous déjà allés sur le chantier d'une promotion immobilière ? La qualité des briques sont les mêmes que ceux des briques commerciales. Les dirigeants de ces entreprises en sont-ils conscients ? Nul ne sait. Ce qui est sûr les briques de chantiers de certaines constructions immobilières ont la réputation d'être très fragile. Heureusement que les propriétaires de ces cités ne construisent pas des immeubles !!!
 
 Brique: La différence
 Nous avions été un jour sur un chantier d'Etat. La solidité des briques etaient tels que certains maçons devaient taper plusieurs fois de suite une brique avant que celui-ci ne se brise.Le dosage du ciment etaient tels que ceux même qui refusaient de porter des bottes le ciment rongait leur pied et leur main.
 < Est-ce normale que le ciment agisse ainsi ? >, avions-nous demandés au chef chantier ? "oui" a-il répondu, "en fait quand le dosage est respecté c'est comme cela que le ciment agit", et pour ajouter, "c'est pour cela que tout le monde porte des bottes et des gants".
 < Mais pourquoi sur certains chantiers ordinaires, les travaileurs et les maçons ne font pas tout ça ? > "C'est parce que le ciment n'est pas dosé." Cela explique pourquoi certain vont même jusqu'à mélanger le ciment pied nus tant il est mal dosé (c'est nous qui soulignons).
 


 Les Chefs Chantiers
 Avez vous dejà vu un chef chantier  ? Son travail consiste à surveiller le chantier pour s'assurer que tout le chantier fonctionne normlement. Ce qui n'est pas toujours le cas. S'il y a un métier que beaucoup de personnes des services BTP adorent, c'est bel et bien celui de chef chantier.Pourquoi ? Parce que ce poste est une poule aux oeufs d'or.
 Le commun des chefs chantiers sont de véritables hommes d'affaires.Ils ont la réputation de brader le materiel, certains même sont allés jusqu'à se faire prendre. Les anecdotes de chefs chantiers véreux sont pléthores. Tenez vous bien, certains en sont allés jusqu'à construire une maison parallèle pour eux mêmes, dans le même temps qu'il construise le chanier qu'il leur a été confié.


Imaginez donc les dégâts imperceptibles ou le dosage dont a due subir le materiel du vrai propriétaire de maison.
 Lorsqu'un chef chantier malhonnête brade le matriel à 'insu du proprietaire de l'immeuble, selon vous qui paye pour les pots cassés ?
 Le bâtiment et les locataires.Parce qu'une fois le montage des briques terminés et les murs crépis, tout est masqué.
 
 Souvent les chefs maçons n'y sont pour rien. En générale, on est pas trop critique envers la main qui nous nourrit.Or, c'est le chef chantier qui choisit le personnel. Celui qui vous a embauché vous commande de prendre 5 sacs alors que normalement ils est prévu 10 sacs pour reussir le travail.Que pouvez-vous à dire ?
 
 Vous devriez comprendre que nous n'avions rien contre les chefs chantiers, mais comme tout le reste de l'article, les decisions irresponsables d'un chef chantier peuvent contribuer à l'ecroulement d'un immeuble.
 
 Les Propriétaires
 Comme nous l'avions dit en introduction, 30 millions ne peut pas construire un immeuble.Pour en avoir une idée, nous avons mis en ligne un modèle de devis d'une maison duplex de 6 pièces. Une etude retrospective de ce devis permet d'avoir approximativement une valeur vénale d'un immeuble remplissant les conditions CNTP (Condition Normale de Température et de Pression) pour construire à Abidjan.

 Certains propriétaires se forcent pour construire un immeuble sachant bien que leur budget ne viendrait pas à bout d'un tel projet.il s'en suit qu'il commande des materiels de piètres qualités, utilise des personnes non qualifiés pour construire, et oblige même leur maçon à reduire expréssement la quantité de ciment adéquat.

 En générale de tels propriétaires construisent pour mettre en location. Si vous connaissez bien le système de fonctionnement des milieux des constructions individuelles en Côte d'Ivoire vous comprendriez que nous ce que nous soulignons ici n'est pas faux.
 Donc, s'attaquer à un seul groupe comme étant les responsables de l'écroulement des immeubles seraient passer outre des vrais raisons qui sont à la base de ces drames immobiliers à Abidjan en Côte d'Ivoire.
 
 Conclusion:
 Avec tout ce qui a été enumeres ci-dessus , vous comprennez qu'un immeuble qui s'ecroule, n'ai pas l'oeuvre d'une personne ou l'oeuvre d'un agent du ministère de la consruction ou de l'urbanisme.
 
 Que voulez vous que fasse un bureaucrate quand tout les matériaux de départ eux mêmes sont défaillants ? Ce n'est pas que ces informations ne sont pas connus, ils sont connus. Pris séparement ils sont négligeables, mais mis ensemble, cela produit le résultat que nous savons tous: l'ecroulement des immeubles.

 Pour l'anecdote, l'un de nos clients nous auraient dis qu'en Europe, il y a des services de contrôle pour le respect des dosages. Et que ces services auraient du materiel pour tester tout mélange.
 Nous n'avons pas eu la confirmation de la méthode européenne, mais une telle procédure serait la solution impartiale et efficace pour la situation ivoirienne.



Comments